Mises à jour Android : Les constructeurs les plus lents ont du souci à se faire

Google aime Android et chouchoute son OS en déployant des mises jour régulièrement, visant à ajouter des fonctionnalités au système, améliorer ses performances et surtout combler d’éventuelles failles de sécurité.

Mais voilà, certains constructeurs de smartphones ne jouent pas le jeu et la firme californienne voit cela d’un très mauvais œil.

Google est mécontent

S’il n’est pas rare de voir débarquer sur son terminal les mises à jour Android des mois après leur déploiement par Google, c’est parce que certains constructeurs prennent tout leur temps pour les rendre disponibles. A titre d’exemple, la mise à jour Marshmallow d’Android – pourtant disponible depuis près d’un an – n’équipe dans les faits que 7,5 % des smartphones présents sur le marché.

Un chiffre particulièrement bas, d’autant plus si on le met en perspective avec les 84% d’Iphones dont l’OS est à jour.

Pour remédier à cette nonchalance, le géant de Mountain View a mis au point une mesure radicale : pointer du doigt les fabricants récalcitrants au moyen de ce qui s’apparente à une blacklist.

google-modifie_affichage_publicités

Google va blacklister

Cette fameuse liste comporte ni plus ni moins que les noms des constructeurs fautifs, et est pour le moment destinée aux partenaires de Google, certains d’entre eux l’ont d’ailleurs déjà en leur possession.

Il serait par ailleurs question de divulguer cette blacklist au grand public. Un moyen comme un autre de générer un bad buzz susceptible débloquer la situation.

Cette mesure qui a pour objectif de mettre la pression – dans une certaine mesure – aux fabricants incriminés (il faut mieux être dans les petits papiers de Google, qu’être publiquement pointé du doigt par la société…) permettra, on l’espère, une meilleure diffusion des updates à l’avenir.

Mais puisqu’il ne faut jamais mettre tous ses œufs dans le même panier, Google a prévu de court-circuiter les mises à jour système en ce qui concerne l’ajout de nouvelles fonctionnalités. Ces nouveautés pourront être proposées sur le Play Store sous forme d’applications distinctes, fonctionnant sur les anciennes versions d’Android.

Ce sera notamment le cas pour 2 fonctionnalités annoncées lors de la récente conférence Google I/O : le nouveau système de messagerie Allo, et Instant Apps, permettant d’user d’applications sans les avoir installé.

Sources : 01net.com

Nathan

Geek dans l'âme et curieux de nature, Nathan est mordu d'Histoire avec un grand H et de Rock avec un grand R.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *